Laboratoire d'anatomie et de cytologie pathologiques

Medipath (un laboratoire d'anatomie et de cytologie pathologiques) a sollicité la CARSAT Aquitaine pour l'emménagement de nouveaux locaux pensés afin de limiter les expositions des salariés aux polluants (Formaldéhyde, Toluène, Xylène, Ethanol, solution d’acide acétique...)

Medipath - Bâtiment

Recherche

Circulation intérieure

Objectifs de Prévention

  • Limiter la fatigue physique et la charge mentale (distances à parcourir, recherche du cheminement/parcours, etc.).
  • Limiter les situations de travail génératrices de TMS (efforts intenses, prolongés, répétés, postures contraignantes, etc.).
  • Eviter les risques de chutes de plain-pied et les heurts (encombrements des espaces de circulation, nature des revêtements de sol, qualité de l’éclairage, etc.).

Organisation des espaces de travail

Limitation des déplacements

Organisation des locaux pour permettre une marche en avant (regroupement dans une même zone des locaux techniques d’analyses).

Amélioration des espaces de travail

Création de locaux de stockage des produits chimiques, contenants, consommables, etc. à proximité des zones d’activité, pour limiter les déplacements et supprimer les encombrements des couloirs et espaces de travail.

Création de zones de stockage des lames à proximité des bureaux  pour supprimer l’encombrement des couloirs et bureaux.

Medipath - Plan
BIOPATH - Circulation intérieure 1 - Hotspot 1

Regroupement dans une même zone des locaux techniques d'analyses pour limiter les déplacements. 

BIOPATH - Circulation intérieure 1 - Hotspot 2

Local archives à proximité directe de la zone administrative.

BIOPATH - Circulation intérieure 1 - Hotspot 3

Création d'une zone de stockage des contenants, consommables, etc. à proximité des zones d'activité pour limiter les déplacements et supprimer les encombrements des couloirs et espaces de travail.

Amélioration des espaces de travail

Création de zones de stockage des  lames à proximité des bureaux  pour supprimer l’encombrement des couloirs et bureaux et limiter les déplacements.

Entrepôt

  • Stockage des consommables et contenants.
  • Réception des pièces à examiner directement depuis l’extérieur sans avoir à passer par la zone administrative

Situé entre la salle "macro"  et le stockage "produits chimiques". Supprime les déplacements en zone "propre" et limite les manutentions (pas de croisement avec la partie "administrative").

Vers le haut

Local stockage produits chimiques

Local spécifique, donnant dans l’entrepôt (zone de livraison) avec un accès direct à la zone "technique", évitant le passage dans la zone administrative (pas de croisement de flux).

Medipath - Plan
BIOPATH - Circulation intérieure 2 - Hotspot 1

Local stockage produits chimiques.

Situation observée

Absence de ventilation, bacs de rétention et rayonnage adapté aux produits chimiques (étagères bois : risque incendie...).

Ce qu’il faudrait faire

  • Installer une ventilation mécanique, résistant à la corrosion et assurant un renouvellement d’air de 4 à 6 volumes par heure. Ce débit doit pouvoir être porté ponctuellement (en cas de dispersion accidentelle d’un liquide volatil, par exemple) à 20 volumes par heure à l’aide d’une commande située à l’extérieur du local.
  • Équiper le local de rayonnages avec bacs de rétention.
  • Assurer la séparation des produits chimiques incompatibles qui pourraient donner lieu à des réactions violentes (ex : produits combustibles et produits oxydants), et organiser le stockage par classes distinctes de produits.
  • Pour le stockage de gros contenant (fût) créer une cuvette de rétention imperméable, résistante aux produits dangereux et permettant en cas de fuite ou de rupture accidentelle des contenants (réservoirs, fûts, corps de pompe...), de recueillir la quantité de produit susceptible de s'écouler.
    - Cette cuvette de rétention sera parfaitement étanche, et ne devra posséder aucun orifice de vidange.
    - La récupération des produits se fera par pompage.

Exemples d’équipements ou d’installations

Situation observée

Absence de ventilation, bacs de rétention et rayonnage adapté aux produits chimiques (étagères bois : risque incendie...).

Ce qu’il faudrait faire

  • Installer une ventilation mécanique, résistant à la corrosion et assurant un renouvellement d’air de 4 à 6 volumes par heure. Ce débit doit pouvoir être porté ponctuellement (en cas de dispersion accidentelle d’un liquide volatil, par exemple) à 20 volumes par heure à l’aide d’une commande située à l’extérieur du local.
  • Équiper le local de rayonnages avec bacs de rétention.
  • Assurer la séparation des produits chimiques incompatibles qui pourraient donner lieu à des réactions violentes (ex : produits combustibles et produits oxydants), et organiser le stockage par classes distinctes de produits.
  • Pour le stockage de gros contenant (fût) créer une cuvette de rétention imperméable, résistante aux produits dangereux et permettant en cas de fuite ou de rupture accidentelle des contenants (réservoirs, fûts, corps de pompe,...), de recueillir la quantité de produit susceptible de s'écouler.
    - Cette cuvette de rétention sera parfaitement étanche, et ne devra posséder aucun orifice de vidange.
    - La récupération des produits se fera par pompage.

Exemples d’équipements ou d’installations

Vers le haut