Dispositifs de captage des polluants émis lors de la préparation de réactifs pour kits d'analyse de lubrifiants

Aménagement et installation de systèmes de ventilation et de captage des polluants dans les nouveaux locaux d'une entreprise de production de kits d'analyse de lubrifiants, de carburants et de solvants. Ce projet s'intègre dans une démarche plus globale d'évaluation et de prévention des risques chimiques, mais aussi de prise en compte du bien-être des salariés.

Recherche

Situation initiale

Le laboratoire de préparation de réactions chimiques nécessaires au test de contrôle était aménagé dans un bureau (non prévu à l'origine pour une activité en lien avec l'utilisation et la manipulation de produits chimiques dangereux).

Les différents produits utilisés présentent des risques d'intoxications, brûlures et irritations, que ce soit par contact cutané ou inhalation. Certains, étant classés CMR, peuvent générer des cancers même à faible exposition. Un des produits contient une substance hydro réactive susceptible de provoquer des incendies en présence d'eau.

Ce local était simplement équipé d'une paillasse, d'armoire de stockage et d'une VMC simple flux.

Certains bidons étaient stockés sur des bacs de rétention et d'autres dans des armoires fermées non ventilées ou à même le sol.

Les préparations étaient réalisées sur la paillasse et à même le sol en dehors de tout dispositif de captage des polluants. De nombreuses manutentions et manipulations étaient nécessaires entre les différentes phases de production et ce dans des postures inconfortables.

Dans le cadre de l'acquisition de nouveaux locaux, l'entreprise souhaite intégrer la prévention des risques professionnels et notamment ceux liés aux produits chimiques et aux manutentions.